HURDY-GURDY

the oh ! so sophisticated rock'n'roll band
 
"Entre les films de David Lynch, et le rock cabaret de Nick Cave et des Dresden Dolls, la musique lyrique d'Hurdy-Gurdy interpelle notre imaginaire. On est porté par l'univers singulier du groupe. Hors des courants musicaux actuels. A découvrir d'urgence." 

(foutraque.com)

"L’ambition est énorme, et le résultat particulièrement réussi. Il faut vraiment insister sur l’aspect novateur de la démarche. Disque-livre, livre-musical, spectacle-rock ou rock-littéraire… On reste interloqué par la richesse de ce projet. Découverte émerveillée, exigeante. Hurdy-Gurdy vient d’achever une oeuvre distinguée, unique. Fascinante et somptueuse." 

(indiepoprock.fr)

Parmi les fleurs
Écarlates
Scarlatine Wepler
S'érigea à la hâte
Parmi les planches laquées
D'une profusion tourbée
Foisonnement de soie
Bleu rose de roi

Sous les glycines la paille les dessous
Où hulule et pinaille quelque hibou
Les cariatides de Clotilde
Flottent jusqu’à la carotide
Dans les lilas les mauves les ocres
Des dorures de Venise doctes
Oh orviétans et toiles capturent
Sous les baies des mûres
Quelque parure

 

Wyvern’s missing / (This is) white perfume
 

Sous des robes se dérobent si neigeuses
De désirs absous en déserts absents
Des tumeurs d’ébène que des langues creusent
Au-dedans de dômes éblouissants
Sourdent des princesses au petit pois
Entre desquelles cuisses de cuivre
S’exercent dolentes séquelles que ploie
Quelque cassolette que convoite la vouivre

MUSIC

Les turpitudes en fleurs de Scarlatine Wepler

Autour de Venise
Où nous partîmes
Des lapins dans les valises
Sous les dessous d’Alice
Pas à deux sous
Pour la frime
Alors que je pactise
Que je dévisse
S’incisent des vices
Ils m’ont dit
Des immondices
Et que je les cueillisse
En rien ne soulage
Que ces soûleries
Ces salauderies
Sous ses jupes de silice
Les dédales d’Alice
PRESS

"sombre et magnifique ; des textes magnétiques ; du jamais écouté ; d'une incroyable intelligence"

(songazine.fr)

--

"Entre les films de David Lynch, et le rock cabaret de Nick Cave et des Dresden Dolls, la musique lyrique d'Hurdy-Gurdy interpelle notre imaginaire.

On est porté par l'univers singulier du groupe. Hors des courants musicaux actuels. A découvrir d'urgence."

(foutraque.com)

 

--
 

"L’ambition est énorme, et le résultat particulièrement réussi. On reste interloqué par la richesse de ce projet. Découverte émerveillée, exigeante.

Hurdy-Gurdy vient d’achever une œuvre distinguée, unique, pluridisciplinaire, fascinante."

(indiepoprock.fr)

--

"un disque intelligent où brûlent l'ironie et la beauté"

(lecargo.org)

--

"feutré et incandescent, déviant et élégant"

(muzzart.fr)

--

"étrange, attachant, original, décalé"

(rockmadeinfrance.com)

--

"un travail d'une réflexion intense"

(FrancoFans)

--

"un album déconcertant, d’une densité et d’une originalité impressionnantes"

(musicwaves.fr)

--

"Hurdy-Gurdy palpite aux confins d'un univers baroque feutré de velours sombre, de poésie cruelle et d'éloquence abrasive. Son secret ? Un subtil alliage rock-cabaret où les guitares embrasent la batterie et le piano sous une voix très mâle que des xylophones ou des mélodicas mélancoliques viennent parfois tempérer.

De violente l'alchimie se fait parfois douce, résolument hantée par l'ombre bicéphale de Nick Cave et de Gainsbourg."

(E.Colin, journaliste aux Inrockuptibles)

--

"Entre le cabaret façon Nick Cave et la pop cristalline d'Echo & The Bunnymen, cet album séduit l'oreille et réveille les sens. La richesse des compos vient des textes remplis d'émotions surréalistes, parfois polissonnes (...) ; la musique d'Hurdy-Gurdy est complète, complexe et laisse une grande part à l'imaginaire de chacun. Comme dans une boîte magique poussiéreuse trouvée dans le grenier de vos grands-parents."

(Foutraque.com et magazine Abus dangereux)

--

 

"Des guitares qui semblent hurler leur désespoir... et cette voix qui décolle... belle voix... oui, vraiment, belle voix... grave dans la sonorité, sombre dans le propos... Hurdy-Gurdy n'est pas pour moi un rockeur-poète... un assemblage de mots qui atténue la force de chacun des deux termes... non : il fait du rock et il écrit de la poésie... nuance... il se dégage la même intensité dans les deux domaines."

(William Irigoyen, Le Point et la plume, Arte)

--

"Fantaisie musicale, fantasmagorie charnelle, surréalisme décadent et un certain raffinement baroque...

De sa voix qui crisse, égrène, rassure et inquiète, Jérôme Gurdyk dit Hurdyk nous conte des histoires d'amour qui vivent, meurent, se soupçonnent...

Cet album de rock songs nacrées au charme lascif est une belle réussite."

(Rock'n’France)

 

--

"Premier album de la formation parisienne, ce "La chatière" ne manque pas d'élégance, ni d'énergie, et combine les deux de façon idéale.

Une formation qui, si elle nous ressert des travaux de ce niveau, pourrait bien trouver une place de choix dans la scène rock française."

(tatapoum.net)

--

"De drôles d'histoires, abstraites, minimalistes, inquiétantes, dérangeantes, en huis clos.

Des violons distordants, des effets de cinéma, des choeurs féminins participent aussi à cette mise en scène théâtrale (...). L'auditeur devient quasi-spectateur de l'imagination que suscite cet opéra de quatre sous, ce cabaret sauvage, peuplé de batraciens, de rats, de chats, de nénuphars.

Un album sombre et inquiétant au possible ! Exquy Hurdy-Gurdy !"

(La Magic Box)

--

"Rock, baroque, chanson, atmosphère surréaliste, poésie,

Hurdy-Gurdy c'est aussi des chansons attachantes et une voix, qui forment un véritable univers original et artistique."

(Contre Culture info)

WHO?
jérôme gurdyk dit hurdyk
lead vocal
kim adam
guitars
emmanuelle favier
backing vocals - accordion - harmonica
jean-baptiste naturel
piano
axel vallat
bass
christian dauvergne
drums
CONTACT
  • facebook hurdy-gurdy
  • YouTube hurdy-gurdy
  • SoundCloud hurdy-gurdy